J'aime vraiment faire tourner les aiguilles des horloges à l'envers

Photophore-Calebasse

Photophore-calebasse

Calebasses en suspension

Mobile

Hôtel insectes

Ils y ont bien droit !
Ils y ont bien droit !

Boîte-Calebasse

Boite 2

10H…

………
est né un désir
………..
est né un choix
…….
est née une génération
…..
est né un avenir
……….

Mais surtout à dix heure

est né
……….

l’enfant que je portais
………
est né cet instant de bonheur
que moi seule peu connaître

………
est né
l’homme d’ aujourd’hui
Un être à part entière
………..
est née

TA VIE

( A mon fils Yves pour ses 27 ans)

calebasse Lampe

Du jardin à la Déco
Du jardin à la Déco

Calebasses et bambou

Faite avec calebasses et bambou
Faite avec calebasses et bambou

Les chiens assis

ornement _orange

  
J'ai rêvé de toit, de cheminées et de chiens assis. 
Tu étais couverte de cristaux de pluie agglomérés,
pleine d'une fumée dont on soupçonnait la cendre.
Et c'est dans l'ultime foyer dévoré par décembre
que je retrouve, aigri, mon vieux clou rouillé.

( Ce texte a été fait par un artiste : jeoffrey Stiernon-
Une réponse de ma part a été faite et je la mettrais )

Et des bans

ornement _orange-nouveau modèle


.
.
.
Gédéon….le désaccord d’éon
de ton derrière à ton jargon
pendant tes yeux à leurs plats font
que tu pleurs sur ton balcon
domination de ces fauchtons
qui prisent la grace du héron
qui te bleuissent en proscription

Gédéon, tu sais sourire encore voyons
Accordant ton violon-protestation
par ton crayon jusqu’à tes intentions
ultra-pression sur leur face de croupion

MAIS

tu es où Gédéon…sorti de ta prison…
rejoindre la prostitution…
rue jet des hontes illusions
ou t’es parti mourir comme un con?

Sylvie Girardot
Ittre le 09/03/2010

La fièvre du lit

ornement _orange

.
.

où est donc le lit des rivières
...............lis-tu encore là
Où....................encore là
ca tue donc..................là
............le lit des rivières

C'est une fièvre ici et là-haut
......une fièvre........là-haut
C'est pourtant d'ici.......haut
C'est............ici.......haut
......pourtant...ici...........
C'est.......le lit des rivières

Des larmes glissent sur la joue
....larmes..........sur la joue
Des larmes..........ici...tuent
Des larmes où glissent les lits
Des rivières en ondes à larmes.

Où et ailleurs, pourtant ici-là
.........La fièvre des rivières
Là sur ta joue tué es-tu le lit



Sylvie Girardot
Ittre le 23/10/2009