J'aime vraiment faire tourner les aiguilles des horloges à l'envers

Category Archives: Formapoèmes

Utilisation des mots pour aller vers une forme.

Les chiens assis

   J’ai rêvé de toit, de cheminées et de chiens assis. Tu étais couverte de cristaux de pluie agglomérés, pleine d’une fumée dont on soupçonnait la cendre. Et c’est dans l’ultime foyer dévoré par décembre que je retrouve, aigri, mon vieux clou rouillé. ( Ce texte a été fait par un artiste : jeoffrey Stiernon- […]

La fièvre du lit

. . où est donc le lit des rivières ……………lis-tu encore là Où………………..encore là ca tue donc………………là …………le lit des rivières C’est une fièvre ici et là-haut ……une fièvre……..là-haut C’est pourtant d’ici…….haut C’est…………ici…….haut ……pourtant…ici……….. C’est…….le lit des rivières Des larmes glissent sur la joue ….larmes……….sur la joue Des larmes……….ici…tuent Des larmes où glissent les lits […]

ANA

Ta lèvre douce………….. Me suce………………… Amer…………………… sucré …………………. Suis-je………………… Cette pulpe…………….. Es-tu………………….. MON ETREINTE I ………… I ………… I …………\ / ………… ° ………… LEVER le coude ……………… les ECUS ………………de l’ARME ………………… reçus ………………..je suis …………..ce PEUPLE tué ……………………NOM ……………….éternité Sylvie Girardot Ittre le 02/11/2008

Le cyanure des berges en vrac

Acide .amertume des couloirs sales l’asile des tumultes brumeux laissent les Os pendre comme la mémoire d’un baiser U B L I L’amandE qui fouette la lie des vins égorgés où l’ambre s’échappe des poignets rivières trop salées d’un naturel où l’on oSe l’accent-tué U R V I aux méandres de teS corridors hurlant et […]

L’escalavie

Vous demanderai-je de faire vivre des statues les suspendre à la pluie qui gémit Est ce la cible du coeur des êtres qui se punissent le visage pâle, la fierté démunie? Vous demanderai-je de lever les rêves enfouis raccourcis quand l’odeur et l’antre chambre des pierres polies vous fuient et de baisser les yeux face […]

Filon sur filament

Promise sans une soumission Haletante arrêtée et jurant Ici jouissant ailleurs sans L’arme affûtée en son jupon Où se cache un sourire-sein Moulant ses hanches blondes Et son regard espiègle, nue Narrant sa peau à Gédéon,tu Epingles ta félidée étoilée ne fleurtes qu’avec le temps et les rides de tes passages même celles à ton […]

L.A entendu

Muse d’un jour d’une nuit ooooooo rimée sur le mâle entendu ile chasteté des puits si o o et rien que le vide rendu lui donner le vertige mi o o juste et mi à jour parts vent violant l’intime à o o ferrer pour l’infâme de femmes méprisées front o o léché des rides […]

Les dés liés des pénétrables

o.le remous des sources quand s’éclaircissent les lézardes Une bouilloir où l’eau se noie comme tes larmes tu étais aux abois, masqué perdu dans la profonde rancoeur de l’homme à .Une Prisonnière face modelée sous le .tu t’es échappée rire tu pleurais ta du coeur en pierre misère de père mué tombe de ton père […]

Terre altérée dans la poussière

.OOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO .O Fermant la cécité de l’ombre, je marcherai* .O Ficelée à la terre des pauvres, désespoirs* .O fragmentant l’abandon, la poussière friche* .O Figeant les regards,braconnant le blé, mur* .O Froid des mers profondes et des flammes au* .O fureur de mes cris qui m’ont enchainée ici* .O Fanal je serai les* .O Faces […]

Le phare d’eau

Rêves yeux étranges derrière une frange en bas en bas en bas un fond de verre parle en silence recroquevillé et seul, mot dressé plus bas plus bas plus bas de mon toit ciel bleu comme l’orage mâchant les toiles frisson gris de soie aux travers aile tombe bas ici ici bas pas ici riant […]